Palabras sobre los Republicanos españoles del présidente de la Republica francesa en el 70 aniversario de la liberación de Paris 2014

Derrotados-fascismo-abocados-exodoAyuntamiento de París 25 de agosto 2014
Paris libérée, c’était la victoire de la France, de toute la France. Celle des Français libres, celle des Français engagés de Londres, celle de la Résistance, celle des cohortes bigarrées de LECLERC et de de LATTRE de TASSIGNY, celle des évadés de métropole, des dissidents de l’Outre-mer. Cette France à laquelle s’était ralliés les soldats d’Afrique, mais aussi les Allemands antinazis et les républicains espagnols de la « Nueve » qui furent parmi les premiers à pénétrer dans Paris, et auxquels je veux rendre hommage une nouvelle fois ce soir.
C’est grâce à eux, à tous ceux-là, que Paris a pu rester la capitale de la liberté, la ville des droits de l’Homme et la cité de l’esprit. Aujourd’hui encore, c’est toujours vers Paris que se tournent les peuples qui souffrent sous le joug des dictatures que se dirigent les peuples qui luttent pour leur émancipation. C’est à Paris que les démocraties demandent à être protégées de la terreur. C’est vers Paris, encore aujourd’hui, que regardent le peuple irakien et toutes ses minorités persécutées par le groupe barbare de l’Etat islamique.