PROGRAMA VERANO-OTOÑO 2015 (FRANCIA)

Le semioruga «Guadalajara», el principal véhicule un être entré sur la place de l'Hôtel-de-Ville de París, le 24 août 1944

Le semioruga «Guadalajara», el principal véhicule un être entré sur la place de l’Hôtel-de-Ville de París, le 24 août 1944

Samedi 26 septembre et dimanche 27 septembre:

Transmettre pour résister: deux jours de débats, colloques et projections.

Thèmes : le STO pour les Espagnols, l’organisation Todt et le mur de l’Atlantique, les déportés de l’Île d’Aurigny et les camps nazis.

De 14:19 h – Cinéma La Clef – 34, rue Daubenton – Paris (5e).

Avant-programme

 Samedi 26 septembre:

Colloque sur le STO, les camps et la Libération.

David Wingeate Pike, professeur émérite de l’université américaine de Paris, directeur de recherches à l’American Graduate School.

Jean Chaize, président de la Fédération nationale des victimes et rescapés des camps nazis et du travail forcé, directeur de la publication Le Proscrit.

Ramón Pino, fils d’un envoyé au STO, évadé.

Marie Rafaneau-Boj, DEA en histoire contemporaine, écrivaine.

Serge Utgé-Royo, fils d’un évadé de ce camp.

Ramiro Santisteban, ancien déporté du comando Poschacher.

Benito Bermejo, historien spécialiste de la déportation des Espagnols.

Jean-Marie Winkler, universitaire, auteur de Château d’Hartheim ou l’antichambre de la solution finale.

Jean Estivill, professeur d’histoire.

Jean-Marie Ginesta, professeur d’université à Orléans.

Véronique Salou-Olivares.

 Dimanche 27 septembre:

 Projections et débats en présence des réalisateurs et de témoins :

14:00 h : Le camp d’Argelès, de Felip Solé – Documentaire-fiction, 52 mn.

15:00 h : Je te donne ma parole, de Quino Gonzalez – Documentaire, 52 mn.

Témoignage vidéo de Henri Melich, résistant et militant antifranquiste.

En présence de Marina Aguayo et José Torres, enfants de la Retirada, militants antifranquistes.

paris Lundi 23 novembre:

Concert Trio Utgé-Royo, No pasarán !

En ces temps de marées noires et bleues, et à l’aube du 80e anniversaire du début de la guerre d’Espagne, Serge Utgé-Royo reprend les chansons sociales et traditionnelles de sa mémoire espagnole, et y mêle les mots et les notes de sa propre histoire, gamin flamenco de la Révolution espagnole exilée… Léo Nissim, Jean My Truong et Jack Thysen l’accompagnent, au piano, aux percussions et à la basse, dans ce répertoire d’espoir, d’amour et de révolte…

Concert précédé de lecture de textes de combattant-e-s antifascistes espagnol-e-s.

 Mise en espace d’Armand Gatti, avec le metteur en scène Jean-Marc Luneau.

20:00 h – Vingtième théâtre – 7, rue des Plâtrières – Paris 20e – 06 12 25 52 85.